Le Fort de La Turra

LE FORT DE LA TURRA
GARDIEN DU COL DU MONT-CENIS

Le col du Mont-Cenis, porte millénaire des Alpes, est un lieu de passage aménagé par l’homme, au fil des siècles, pour faciliter son franchissement.

En 1794, il est le théâtre de violents combats entre l’envahisseur français et les troupes sardes. En 1860, l’annexion de la Savoie crée une nouvelle frontière, passant au col même, entraînant progressivement la perte des alpages de Lanslebourg.

Peu à peu, l’Italie devient un ennemi potentiel, poussant la France à fortifier le col, en construisant le fort et les baraquements de la Turra.

A partir de 1882, la présence de l’armée influence la vie locale. L’économie se développe, des voies de communication sont créées, les militaires apportent une aide à la population en cas de catastrophe naturelle, le milieu montagnard est maîtrisé et le ski est introduit.

Dans les années 1930, devant la montée du fascisme, les fortifications sont améliorées. En juin 1940, elles subissent, avec plus ou moins de réussite, les assauts italiens. En 1944, la vallée est ravagée par les troupes allemandes et en 1945, les sommets environnants le col sont le théâtre d’âpres combats. Mais grâce à ces sacrifices, le plateau du Mont-Cenis devient français.

Cet ouvrage retrace toute la vie militaire de ce col avec d’importants chapitres consacrés au fort et baraquement de la Turra et aux combats de 1940 et 1945.

Format 31 X 23 cm
Cartonné
35€
288 pages, 500 photos anciennes, des plans et des cartes.

Les Chasseurs Alpins, Vol.1

CHASSEURS ALPINS
TOME 1 - LA SAGA DES DIABLES BLEUS (1874-1914)

Ce premier tome, issu d’une collection de 4, est consacré à l’histoire, l’uniformologie et la symbolique des chasseurs alpins, de 1878 à décembre 1914.

Il en fait la synthèse au travers d’une multitude de chapitres richement illustrés de photos, souvent inédites, de rares pièces d’uniformes, de fanions et d’insignes, issus de la collection des auteurs et de grandes collections privées.

De nombreux thèmes, divers et variés, expliquent la genèse des chasseurs alpins, leur lente adaptation au milieu montagnard, officialisée en 1888, leur équipement spécifique à la vie en montagne, leur recrutement, leur entrainement et leur esprit qui en font une troupe si singulière. Les chasseurs alpins vont conquérir et aménager la montagne, désenclaver des vallées et territoires et introduire le ski.

Leur première épreuve du feu se produit loin des Alpes à Madagascar puis surtout à partir de 1912 au Maroc.

En août 1914, ils vont être engagés en Alsace, Vosges, Lorraine, Marne, Somme, Belgique. Payant lourdement leur engagement et leur courage.

Ce tome 1 couvre la période allant de 1879 à décembre 1914.

Format 31 X 23 cm
Cartonné
39,90€
304 pages, 700 photos anciennes, documents, pièces d’uniformes, fanions et objets.

La Maurienne Inédite

LA MAURIENNE INÉDITE

L’aspect géographique de la Maurienne a considérablement évolué au fil du temps. L’homme a durant plusieurs siècles façonné et aménagé le paysage. Après une longue période de déforestation, liée à l’activité agropastorale, arrive à la fin du 19e siècle, l’âge de la « houille blanche », synonyme de captages et d’aménagement des cours d’eau pour générer la « fée électricité ».

Les villes et villages s’agrandissent, les industries se développent, les routes et le chemin de fer sillonnent le fond et les flancs de la Maurienne. En quelques décennies, le paysage est complètement modifié.

Je collecte des photographies sur l’armée et la guerre dans les Alpes, depuis de nombreuses années, qui m’ont servi dans mes ouvrages précédents. Je me suis aperçu que la partie de ce fonds concernant les paysages et la société civile restait inexploité, et pourtant que de richesses !

Cet ouvrage est un recueil de 160 photos, souvent inédites, allant de Bonneval-sur-Arc à Saint-Martin-la-Porte et se situant entre 1900 et les années 1950.

Ce sont des vues générales et panoramiques qui vous feront découvrir ce qu’était autrefois la vallée, une Maurienne inédite.

Format 21 x 30
Couverture souple
20€
150 pages

Topo-Histo-Guide Vol.2, la Moyenne Maurienne

TOPO-HISTO-GUIDE :
CHAMPS DE BATAILLE 1939-1945 ET FORTIFICATIONS DE SAVOIE : T2, LA MOYENNE-MAURIENNE

La Savoie semble éloignée des lieux de combat et de mémoire importants de la seconde guerre mondiale en France.

Pourtant, sa position géographique frontalière avec l’Italie en a fait une importante région de conflits. Les combats de juin 1940 et du printemps 1945, les opérations du maquis, les bombardements des villes et les nombreuses fortifications modernes qui la jalonnent ont laissés de nombreuses traces et vestiges dans le paysage, jusqu’au sommet des montagnes.

Ce guide vous permet de les parcourir et de les comprendre grâce à de nombreuses cartes, plans et photos anciennes ou modernes. Les parcours sont adaptés à votre niveau, allant d’une promenade en voiture à une longue randonnée en montagne.

Toutes les informations relatives aux musées, centres d’informations et refuges sont indiquées.

Ce volume 2 vous fait découvrir les champs de bataille  et fortifications Montalembert,  Séré de Rivière et Maginot, les lieux historiques de la seconde guerre mondiale d’Aussois, Modane, Valfrejus, Valmeinier, Valloire, et Saint-Michel-de-Maurienne.

Format 16 x 19
Couverture souple
22€
144 pages, 20 cartes, 21 parcours à pied ou en voiture, plus de 150 photos anciennes ou modernes, dont des inédites en fortification.

Exposition du 9 au 21 aout 2015 à l’AEP de Valloire

Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, Valloire Patrimoine et Culture et l’AEP de Valloire organisent, pour la seconde année consécutive, une exposition sur la première guerre mondiale du 9 au 21 aout.
Après avoir traité l’an dernier des troupes alpines, de la mobilisation des Savoyards et des combats de 1914, l’exposition de 2015 est consacrée à 1915. Elle brosse un panorama des événements de cette terrible année en approfondissant les engagements des alpins en Artois et dans les Vosges.

Au travers des panneaux historiques, des documents d’époque, des mannequins, de l’armement, des fanions et du matériel, cette exposition, unique en Savoie par la rareté et la qualité du matériel présentée, permet de se rendre compte de l’évolution du conflit.

Une conférence vient la compléter le 11 aout à 20 h 30.
En 1915, la guerre de mouvement de l’été 1914 devient un conflit de position où chaque mètre gagné coute parfois très cher en vie humaine. L’apparition d’armes nouvelles, comme les gaz de combat et le fusil mitrailleur, ou de matériel, comme le casque, est évoqué.

L’évolution de l’uniformologie est très importante avec la transition du bleu et garance vers le bleu horizon. La silhouette du soldat change et évolue.
Les combats font rage pour les Alpins en Artois à Souchez et Cabaret Rouge ou dans les Vosges, au Linge, à l’Hilsenfirst ou à l’Hartmannswillerkopf.
La présentation des Valloirins tués en 1915 fait ressortir l’âpreté de ces combats. Un arbre généalogique individuel permet de les rattacher aux familles Valloirinches existantes.

Exposition du 9 au 21 aout.
A l’AEP de Valloire
De 16 h à 19 h
Entrée gratuite

Nouvelle parution : La Libération de la Maurienne

Le 15 août 1944, les troupes alliées débarquent en Provence, provoquant le repli des forces allemandes du sud de la France. Parallèlement, les FFI accentuent leurs actions, passant de l’embuscade aux opérations de guerre. Rapidement la Haute-Savoie et les basses vallées alpines sont libérées, contraignant les troupes d’occupation ennemies à se replier sur l’Italie par la Maurienne.

La libération d’une partie de cette vallée commence le 20 aout 1944 au Pont-Royal avec les FFI et se termine le 14 septembre avec la prise de Modane par les tirailleurs du 5e RTM. Mais les Allemands continuent d’occuper et de bombarder la Haute-Maurienne durant tout l’hiver 1944-45.

Au printemps 1945, la 27e DIA passe à l’offensive en tentant de déloger l’ennemi du plateau du Mont-Cenis, au prix de très lourdes pertes, sans résultat. Il faut attendre le repli allemand de fin avril pour permettre aux troupes françaises de passer en Italie et de conclure la libération totale de la vallée.

Ce livre retrace l’ensemble de cette histoire, ce qui n’avait jamais été fait auparavant, grâce à des textes, des documents et une importante iconographie.

Exposition : centenaire de la déclaration de guerre – 11 au 22 août 2014 à Valloire

 L’association Valloire Patrimoine et Culture organise du 11 au 22 août une exposition sur l’année 1914.

Elle aborde de nombreux thèmes comme les troupes alpines, la mobilisation, la bataille des frontières, la marne, la course à la mer, les valloirins tués en 1914 et présente un large éventail de tenues de 1914, inégalé dans le reste du département.

De nombreux documents, photos, affiches, équipements et armements viennent étayer cette exposition.

Une conférence sur 1914 se déroulera le 12 août 2014 à 20 h 30 présentée par Laurent Demouzon.

L’année prochaine sera consacrée à 1915 avec un accent sur les Vosges et l’Artois, deux regions où se sont illustrées nos alpins.

Ouverture du Lundi au vendredi de 16 h à 19 h et les samedi et dimanches de 16 h à 18 h 30.

Entrée gratuite.

Nouvelle parution : Lanslevillard, Une village, une histoire

Lanslevillard,Un village, une histoire

176 pages, 292 photographies anciennes, et 25 gravures, tableaux et documents.

Lanslevillard, village de Haute-Maurienne, en Savoie, a traversé les siècles en gardant malgré tout son identité. Ses habitants, confrontés aux éléments, aux crues, aux avalanches, aux conflits, ont toujours su le reconstruire en le modernisant, tout en conservant son caractère typique.

Ce livre présente, à travers une multitude de photographies anciennes et de documents rares, les nombreuses facettes de son histoire depuis la fin du XIXe siècle, passant d’un village agricole à une importante station de ski.

A travers de nombreuses photographies anciennes, ce livre visite le village, son histoire et son évolution, en passant par les grandes dates de Lanslevillard, ses différents hameaux, son église, ses chapelles, l’agriculture, l’école, juin 1940, l’incendie de 1944, la naissance des sports d’hiver jusqu’à ses champions.

Nicolas Filliol, moniteur de ski et commerçant à Lanslevillard, est un passionné de l’histoire de son village. Collectionneur de cartes postales et de photographies, il nous fait partager sa passion au travers de ce livre.

Laurent Demouzon, moniteur de ski à Valmeinier, se consacre à l’étude des troupes alpines de 1888 à 1945. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages historiques notamment « les fortifications françaises du Mont-Cenis ».

Prix 32€ + port 5 €

Nouvelle parution : Combats aux sommets

 

Combats aux sommets
1939-1945 dans le massif du Mont-Blanc

136 pages, 175 photos, 43 objets et documents, 9 cartes, 9 silhouettes, des insignes, des fanions, de la symbolique, des objets, une bibliographie…

Durant la seconde guerre mondiale, le massif du Mont-Blanc peut passer pour un havre de paix, terrain de jeu des alpinistes isolé des lieux de conflit et de souffrance.

Pourtant, ce cadre idyllique a été le théâtre de courts mais violents affrontements.

En 1939-1940, des hommes occupent des positions en haute altitude dans des conditions climatiques parfois extrêmes.

En juin 1940, des opérations italiennes se déroulent sur une zone glaciaire par un temps exécrable.

En 1944, après la libération de Chamonix, le combat se poursuit en Italie, au refuge Torino.

En 1945, se déroulent les deux plus hauts combats de la seconde guerre mondiale.

Le 17 février, au col du Midi, 24 Français s’opposent à 40 Autrichiens.

Le 9 avril, deux canons en batterie près de l’observatoire des Cosmiques engagent un duel avec des pièces ennemies installées en Italie, au mont Fréty. L’aviateur Firmin Guiron réalise des exploits en attaquant fréquemment l’ennemi dans des conditions rocambolesques.

Cet ouvrage vous permet de revivre en détail et avec précision ces événements qui se sont déroulés dans sans doute le plus beau décor de tout le dernier conflit mondial.

Prix 29 € + port 4 €

Nouvelle parution : « La Savoie sous l’uniforme »

LA SAVOIE SOUS L'UNIFORME

Entre 1872 et 1914, la Savoie, nouvellement rattachée à la France, se développe considérablement. Si l’industrie, l’hydroélectricité, le tourisme et le thermalisme en sont les principaux facteurs, il ne faut pas oublier le rôle prépondérant de l’armée dans cet essor.

Elle modifie le paysage, en construisant de nombreuses fortifications et routes, pénètre le milieu alpin, introduit le ski et cartographie le terrain.
Elle désenclave les hautes vallées, en améliorant les voies de communication, en amenant une aide matérielle aux populations, en développant l’hygiène et en favorisant le développement du commerce local.

Ce nouveau livre de Laurent Demouzon aborde tous ces sujets, au travers des récits, des documents et des archives étayées par plus de 450 photos anciennes, pour la majorité inédites.

En couleur36€
240 pages, 450 photos, 17 cartes, 27 documents, des fanions, de la symbolique et des objets personnels de soldats, une bibliographie...

Manoeuvres hivernales années 30

Bonjour à tous

Bien que ce ne ce soit pas de saison, afin de se rafraichir, voici un cliché pris durant des manœuvres hivernales en Haute-Savoie. Chaque année, les différentes unités alpines participent à des manœuvres d’hiver. Il est difficile de définir si ce sont des chasseurs ou de l’infanterie alpine. Les hommes portent des couvres tarte blancs, servant soit au camouflage, soit pour représenter un des partis durant les exercices de combat.  Les raquettes à neiges sont présentes sur les sacs, mais des bâtons de ski trainent sur la neige.  Ils ne portent pas de gants.

Bonne visite à tous. A la semaine prochaine
Laurent Demouzon

Manoeuvres hivernales

 

Photographie : Mitrailleurs du 359e régiment d’infanterie alpine en 1915

Bonjour,

aujourd’hui je vous présente une belle et intéressante photographie de mitrailleurs prise en 1915.

 

Mitrailleurs du 359e RIA à Briançon en 1915

Un groupe de mitrailleurs du 359e regiment d’infanterie alpine (RIA) est à l’instruction en 1915 à Briançon.

Les hommes portent la capote modèle 1877 avec les numeros du régiment sur le col. L’homme de droite porte un brassard de deuil sur son bras gauche, signalant le décés d’un proche au combat.

Cette unité est la réserve du 159e RIA de Briançon, composée en majorité de réservistes.

Ils s’entrainent au tir à la mitrailleuse sur une mitrailleuse de type Saint-Etienne positionnées sur des affuts d’entrainement.

Si vous possédez des renseignements su ces affuts n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Vous pouvez consulter l’article suivant :

Photographie : Artilleurs et chasseurs alpins à Lanslebourg

Bonjour,

je vous propose aujourd’hui une nouvelle catégorie à ce blog, catégorie dédiée à la photographie, l’analyse,  ou le simple partage d’une image ou d’un document intéressant.

Chaque document présenté sera parfois accompagné d’une petite description, ou d’une mise en contexte historique ou informative. N’hésitez donc pas à revenir régulièrement sur ce blog, ou à vous inscrire au flux RSS des articles. Bientôt, une inscription à une lettre d’information sera aussi proposée. L’idée est de proposer un document toute les semaines environs…

Pour ce premier document, je vous propose la photographie suivante:

Artilleurs et Chasseurs Alpins à Lanslebourg

 

A Lanslebourg en 1897, dans le quartier Napoléon, un groupe d’artilleurs de position et un chasseur alpin du 13e Bataillon Alpin de chasseurs à Pied (BACP ) posent pour la postérité.

La caserne recevait en outre du 13e BACP, les troupes de passage manoeuvrant dans la région. On peut supposer que ces artilleurs doivent monter au fort de la Turra dominant le col du Mont-Cenis effectuer des exercices.

Il est rare de voir de l’artillerie de position aussi haut dans la vallée, car elles se cantonent généralement aux forts de la place de Modane. On remarquera que les inscriptions « Lanslebourg 1897 » apparaissant sur la roue ont été ajoutées directement par le photographe sur le cliché.

Si vous disposez d’informations sur le type de pièce exposé, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Vous pouvez aussi consulter les articles suivants sur les thèmes similaires :

Exposition à Saint-Agnès (Isère) les 7 & 8 mai

Bonjour,

j’aurais le plaisir de vous retrouver lors de l’exposition organisée par la commune de Saint-Agnès, près de grenoble, qui organise une exposition sur la guerre dans les Alpes.
J’y aurais un stand pour la vente de livres et de matériel.

1944-1945 : écoles de ski / DAA

Les derniers articles mis en ligne sont les suivants :

 

Le général Doyen