↑ Revenir à 1939-1940

Mobilisation

Dés la mobilisation d’août 1939, les unités d’active et de réserve se portent sur la frontière italienne. La venue de l’hiver entraîne le déplacement d’une majorité d’unités sur le front nord-est.

BCA Les Bataillons de Chasseurs Alpins

Les bataillons de chasseurs alpins Fin août 1939, les bataillons dissous en 1923 et 1929 sont recréés ( ). Suivant le même processus qu’en 1914, huit bataillons de réserve, dits de série A, sont mis sur pied, à partir des bataillons d’active, prenant un numéro du bataillon père augmenté de quarante (47e, 49e, 53e, 60e, …

Voir la page »

RIA Les Régiments d’Infanterie Alpine

Les régiments d’infanterie alpine La mobilisation d’août 1939 entraîne la mise sur pied de six nouveaux RIA. Ils sont créés à partir des noyaux actifs des régiments d’active avec l’apport des réservistes. Ainsi sont mis sur pied les 55e, 96e, 97e, 112e, 140e 203e et 299e RIA.         Les RIA à la …

Voir la page »

RAM Les Régiments d’Artillerie de Montagne

L’artillerie de montagne A la mobilisation d’août 1939, le groupe lourd de chaque RAM forme par dédoublement un régiment lourd divisionnaire (RALD) à deux groupes de 155 C Schneider (numéro du régiment père augmenté de 200). Le 92e RAM (réduit à un groupe montagne et un groupe porté) est créé à partir du 94e RAM, …

Voir la page »

BAF Les Bataillons Alpins de forteresse

Les bataillons alpins de forteresse A la mobilisation d’août 1939, les sept BAF existants sont dissous pour donner naissance à sept demi-brigades alpines de forteresse auxquelles s’ajoutera une huitième au début de la guerre, la 230e DBAF, occupant le secteur défensif du Rhône. Ces DBAF regroupent deux ou trois BAF, suivant l’importance du secteur à …

Voir la page »

RAP Les Régiments d’Artillerie de Position

Les régiments d’artillerie de position A la mobilisation d’août 1939, les deux RAP de temps de paix (154e et 157e) donnent naissance à quatre nouveaux régiments. Ainsi Le 154e RAP met sur pied les 154e, 162e et 154e RAP et le 157e crée le 167e RAP.   Le 154e RAP Le nouveau 154e RAP de …

Voir la page »

Unités du Génie

Les unités du génie A la mobilisation d’août 1939, les trois régiments du génie opérant dans les Alpes sont dissous pour former des bataillons du génie de forteresse.   Le 214e bataillon du génie de forteresse Il est mobilisé à Albertville à partir du 24 août 1939 avec comme noyau actif la 4e compagnie mixte …

Voir la page »

SES Les Sections d’Eclaireurs Skieurs

L’entrée en guerre A la mobilisation d’août 1939, avec la création de nouvelles unités, des SES apparaissent. Ainsi six RIA sont créés (55e, 97e, 112e, 140e, 203e et 299e RIA), mettant sur pied dix-huit SES, quatre régiments venant des Pyrénées orientales (96e, 215e, 281e et 343e RI) possèdent douze SES. Les vingt-quatre nouveaux BCA formés …

Voir la page »

Unités alpines diverses

Les bataillons de mitrailleurs Trois bataillons de mitrailleurs sont affectés à la défense des Alpes (6e, 9e et 10e BM). Le 6e Bataillon de chasseurs mitrailleurs (BCM), est formé à partir du 26 août 1939 à Albertville. Il comprend une compagnie hors-rang, une compagnie d’engins et trois compagnies de mitrailleuses. Il est affecté à la …

Voir la page »