↑ Revenir à Mobilisation

Unités alpines diverses

Les bataillons de mitrailleurs

Trois bataillons de mitrailleurs sont affectés à la défense des Alpes (6e, 9e et 10e BM).

SES 6e BCM

Le 6e Bataillon de chasseurs mitrailleurs (BCM), est formé à partir du 26 août 1939 à Albertville. Il comprend une compagnie hors-rang, une compagnie d’engins et trois compagnies de mitrailleuses. Il est affecté à la 16e DBAF du Secteur Fortifié de Savoie.

Le 9e BM est créé à Pont-Saint-Esprit fin août 1939. Le 1er septembre, il est dirigé sur Nice pour être affecté à la 29e DIA. Il comprend une compagnie hors-rang, une compagnie d’engins et trois compagnies de mitrailleuses. Le 11 novembre il est affecté au SFAM et renforce la position de résistance du sous-secteur sud. En juin, ses compagnies sont déployées entre Sospel et Menton.

Le 10e BM est mis sur pied à Tarascon. Il arrive à Nice le 4 septembre pour être affectée au SFAM. Il comprend une compagnie hors-rang, une compagnie d’engins et trois compagnies de mitrailleuses. Le 12 mai, il occupe le sous-secteur de l’Authion.

Les régiments régionaux

Dés 1934, l’état-major envisage la création de troupes régionales adaptées à l’organisation territoriale. Un régiment correspond généralement à un département et un bataillon à un arrondissement. Ces régiments régionaux sont formés d’hommes de 35 à 45 ans, bien encadrés par des officiers ayant tous participés à la première guerre mondiale. Malheureusement l’armement et l’habillement date souvent du premier conflit mondial.

Ils sont classés en deux catégories :

  • Les régiments régionaux de garde (RRG), de protection (RRP) ou d’infanterie (RRI), chargés, dans la zone de l’arrière, de garder les points sensibles (ouvrages d’art, câbles souterrains, …) et les établissements importants (usines, dépôts) contre d’éventuelles incursions ennemies.
  • Les régiments régionaux de travailleurs (RRT), chargés des travaux d’utilité militaire.

Ces unités portent le numéro de leur région militaire suivi d’un numéro d’ordre. Les Alpes sont concernées par les unités régionales des 14e et 15e RM. Certaines connaissent le feu en tentant d’enrayer l’avance allemande sur les Alpes. Des RR sont dotées de sections de 65 mm de montagne et de sections de chars FT, souvent affecté à la garde des terrains d’aviation ou du tunnel du Fréjus en Savoie.

 

14e région militaire141e RR Haute-Savoie
142e RR Rhône2 sections de 65 mm3 sections de chars FT 17
143e RR Isère1 section de 65 mm1 section de chars FT 17
144 e RR Hautes-Alpes
145e RR Ain
146e RR Drôme
147e RR Savoie1 section de chars FT 17
15e région militaire150e RR Corse
151e RR Vaucluse3 sections de 65 mm
152e RR Vaucluse
153e RR Gard
154e RR Ardèche
155e RR Var
156e RR Bouches-du-Rhône
157e RR Bouches-du-Rhône2 sections de chars FT 17
158e RR Alpes-Maritimes1 section de chars FT 17
159e RR Alpes-Maritimes