Historique des troupes alpines

Les grandes étapes de l’histoire des troupes Alpines…

1888-1914

En 1888, devant la menace grandissante de la nouvelle Italie, la France décide de créer des troupes capables de se déplacer, de vivre et de combattre en montagne.

Voir la page »

1914-1918

Durant le premier conflit mondial, les troupes alpines participent à la majorité des engagements menés par l’armée française, des Vosges à la Somme, de la Lorraine à l’Italie, en passant par le front d’Orient. Troupes d’élites, elles sont durement éprouvées en 1915 dans les Vosges, où elles vont payer un lourd tribut.

Voir la page »

1919-1939

Les troupes alpines, destinées à la défense des Alpes, sont en majorité, durant les combats de juin 1940, utilisées face aux Allemands. Elles remportent les deux victoires majeures françaises de 1940, à Narvik et sur les Alpes.

Voir la page »

1939-1940

A la mobilisation d’août 1939, les troupes alpines, fortes de leur prestige acquis durant le premier conflit mondial, appartiennent à l’élite de l’armée française. Durant la campagne de 1940, elles sont à la hauteur de leur réputation. Les fils sont dignes de leurs pères.  

Voir la page »

1940-1942

L’armistice laisse à la France une armée de 100 000 hommes dont les troupes alpines font partie. Elles se préparent, dans le sport et la discipline, à la reprise du combat. En 1942, à la démobilisation de cette force, une majorité des cadres passent dans la résistance.

Voir la page »

1944-1945

A l’automne 1944, la majorité des départements alpins sont libérés à l’exception des hautes vallées alpines, toujours sous la menace des forces germano-italiennes. Pour lutter contre elles, des unités alpines sont recréées à partir des maquis alpins.

Voir la page »