↑ Revenir à 1944-1945

Les écoles de ski

Les écoles de ski 1944-45

Entrainement d'un SES au centre de Serre-Ratier

Pendant que se constitue la 1ere division FFI (futur 27e DIA), la 4e DMM, qui stationne dans les Alpes, envisage la mise sur pied d’un bataillon d’éclaireurs skieurs à Briançon ou s’ouvre un centre d’organisation dirigé par le capitaine Diet du 1er RTA. Le départ de la division pour l’Alsace annule ce projet mais le rappel de réservistes frontaliers, ayant une bonne pratique du ski, va permettre de créer une quinzaine de SES. Ils sont regroupés dans deux centres pour être instruits et équipés. A Megève pour la 14e RM et à Briançon (école de ski du sous-secteur Durance à Serre-Ratier) pour la 15e RM. Comme Megève n’est pas disponible, le Mont-Revard est choisie où sera formé le bataillon d’éclaireurs du Mont-Revard, dirigé par le capitaine de Thiersant.

En novembre 1944, l’EHM est reconstitué, pour l’instruction des cadres de la 27e DIA, en étant placé sous les ordres du capitaine Lefort puis du capitaine Flotard. L’école s’installe à l’Alpes d’Huez puis déménage en juin 1945 à Montroc. Les deux demi-brigades de chasseurs alpins de la 27e DIA ouvrent des écoles de ski à Peisey-Nancroix pour la 5e DBCA et à l’Alpes d’Huez pour la 7e DBCA. Le Groupement Alpin Sud (GAS) ouvre à une école à Beuil. L’école d’Uriage ouvre un centre de ski au recoin de Chamrousse.

Au printemps 1945, une école de ski et de montagne s’installe au Mont-Dore, instruisant les corps de la 13e RM (92e et 121e RI) tandis le 153e RI forme ses skieurs dans les Pyrénées à Lus, Barège et Argelès-Gazost.

Ecole de ski de Serre Ratier

Manoeuvre d'une SES dans le Briançonnais