↑ Revenir à 1919-1939

Les corps de troupe

Après la première guerre mondiale, les troupes alpines partent en occupation en Allemagne avant de regagner, dans les années 20, leur garnison alpine.

BCA – Les Bataillons de Chasseurs Alpins

Historique Après la première guerre mondiale, les bataillons de réserve et les bataillons de marche sont dissous en 1919. Les unités d’active sont envoyées en occupation en Allemagne notamment en Rhénanie (1919), Haute-Silésie (1920) et dans la Ruhr (1923). Le 22e BCA est envoyé au Danemark (1919). En 1925, la révolte monte au Maroc. Le …

Voir la page »

RIA – Les Régiments d’Infanterie Alpine

Historique La signature de la paix en 1919 entraîne la dissolution des régiments de réserves constitués à la mobilisation de 1914. Après quelques mois d’occupation en Allemagne, les régiments d’active rejoignent leur garnison d’avant-guerre. Les réductions d’effectifs, entre 1920 et 1923, supprime des régiments. Leurs traditions sont conservées par les unités restantes ou par les …

Voir la page »

RAM – Les Régiments d’Artillerie de Montagne

Historique des RAM Après la première guerre mondiale, les régiments rentrent dans leur garnison de tradition. Ils sont réorganisés le 1er janvier 1920. Le 1er janvier 1924, suivant la nouvelle codification des régiments d’artillerie, le 1er RAM devient 93e RAM et le 2e RAM devient le 94e RAM. En 1925, les deux régiments détachent au …

Voir la page »

BCCA – Les Bataillons de Chars de Combats Alpins

Historique du 504e RCCA En septembre 1919, trois bataillons de chars (10e, 11e et 12e bataillon de chars légers) sont réunis à Valence. En juillet 1920, ils forment le 504e régiment de chars de combat (RCC). Il forme avec le 506e RCC de Besançon la 1ere brigade de chars. A partir de 1921, jusqu’en 1939, …

Voir la page »

Génie

Le 4e régiment du génie Il est reconstitué le 1er janvier 1920 à Grenoble et est affecté à la 14e Région Militaire. Il comprend trois bataillons et une section hors rang. A partir de l’été 1921, des détachements effectuent dans les Alpes des remises en état des voies de communications pour faciliter l’accès aux postes …

Voir la page »

BAF – Les Bataillons Alpins de Forteresse

Création A partir de 1922, le rapprochement entre l’Italie et l’Allemagne contraint le commandement français à prendre au sérieux la défense de la frontière alpine. Dans les années 30, le renforcement des forts de type Séré de Rivière et surtout la construction de la nouvelle Ligne Maginot nécessitent la mise sur pied de troupes spécifiques au …

Voir la page »

RAP – Les Régiments d’Artillerie de Position

Historique Après le premier conflit mondial, à la date du 1er septembre 1919, sont formés des régiments de garnison successibles d’aller occuper les fronts fortifiés. Ils sont composés des cadres d’active des régiments d’artillerie à pied dissous et des nouvelles recrues. Les 154e et 157e RAP sont affectés à la défense des Alpes. Avec la …

Voir la page »

Tirailleurs

Les tirailleurs et les spahis dans les Alpes Les tirailleurs La baisse de la natalité, causée par la guerre de 1914-1918, et l’application de la loi sur le service militaire, réduit à un an, entraîne la création de deux divisions nord-africaines, 1ere et 2e DINA, stationnées en France. La 1ere DINA vient stationner dans les …

Voir la page »