↑ Revenir à Les corps de troupe

BCCA – Les Bataillons de Chars de Combats Alpins

Historique du 504e RCCA

Manoeuvre du 504e BCCA en Haute-Maurienne

En septembre 1919, trois bataillons de chars (10e, 11e et 12e bataillon de chars légers) sont réunis à Valence. En juillet 1920, ils forment le 504e régiment de chars de combat (RCC). Il forme avec le 506e RCC de Besançon la 1ere brigade de chars.

A partir de 1921, jusqu’en 1939, les bataillons participent aux traditionnelles manœuvres d’été, aux camps de Chambarand et des Garrigues.

Durant l’été 1922, des reconnaissances de routes, cols et itinéraires sont effectuées en Maurienne et Briançonnais en vue de la participation des chars aux manœuvres en montagne.

En 1923, le départ du 11e BLC ramène le nombre de bataillons à deux, avec trois compagnies chacun. Durant l’été, une section de la 3e compagnie participe aux manœuvres avec les 159e RIA et 6e BCA.

En mai 1925, la 1ere compagnie part au Maroc participer à la guerre du Rif. Le 3 décembre, douze chars sont dirigés sur Nice pour maintenir l’ordre.

Manoeuvres du 504e BCCA en Haute-Maurienne

Fin août 1928, le colonel Gourey, commandant le 504e RCC et le général commandant la 1ere brigade de chars effectuent une reconnaissance en Maurienne pour valider l’utilité des chars en montagne.

En février 1930, une section participe aux manœuvres d’hiver à Briançon pour vérifier l’aptitude des chars au combat en milieu neigeux. Cette expérience se renouvelle en janvier 1931. En février 1934, des nouveaux patins sont expérimentés en terrain enneigé. En 1938, le régiment est rattaché à la 1ere DINA. Les étés 1938 et 1939 se déroulent des manœuvres d’été à Beuil et dans le Briançonnais. En 1939 se déroulent des manœuvres aux cols de Larche et de l’Echelle.

Le 27 août 1939, le régiment est dissous pour donner au GBC 504 (10e, 11e et 12e bataillon).